Le mouvement #MeToo a-t-il eu un impact sur la sexualité ?

MeToo

En octobre 2017, une douzaine de femmes se sont alliées pour déposer une plainte contre le célèbre producteur de cinéma Harvey Weinstein pour harcèlement sexuel, agression sexuel ou même viol. Après que de grands journaux américains comme le Times ou le New-Yorker aient rendu publique cette information, cest le monde entier qui a commencé à sintéresser à cette affaire, mais pas réellement par rapport à Harvey Weinstein lui-même. En effet, le fait que cette affaire soit aussi médiatisée a donné envie à certaines femmes de partager leur histoire, de raconter ce quelles aussi avaient vécu que ce soit dans leur adolescence ou dans leur vie dadulte, ce mouvement a pris de lampleur et cest sur le hashtag Me Too” (moi aussi” en français) que de nombreuses femmes ont pris la parole. En France, cest la journaliste Sandra Muller qui a suggéré le hashtag Balance ton porc”, sur lequel un très grand nombre de Françaises mais aussi de Français ont dénoncé leurs agresseurs ainsi que le harcèlement quils ont subi au cours de leur vie afin de faire réagir la population mais aussi le gouvernement sur la situation alarmante concernant notamment le respect du consentement dans notre société. 

Mais alors quen est-il de laprès #MeToo ? Trois ans plus tard, le changement continue de sopérer auprès de tous, chacun sinforme, se remet en question et adapte sa façon d’être et de voir les autres. Ce qui ressort aujourdhui de ce mouvement, cest avant tout le respect, le respect des autres et de leurs choix en termes de sexualité et de vie intime. Depuis ce mouvement, plus de personnes sont fières de leurs décisions et les assument davantage, on prend en compte les différentes orientations sexuelles, on assume de passer du temps sur le téléphone rose cougar ou sur des sites de chat vidéo coquin, chacun fait ce quil veut comme il veut, et surtout, dans le respect dautrui. 

Le déroulement de laprès #MeToo

Lorsque se produit un phénomène mondial de l’ampleur du mouvement #MeToo, dautant plus quand celui-ci appelle chaque individu à se remettre en question, il y a une sorte de période de vide, où on ne sait plus trop quoi faire ou comment faire. La grande majorité dentre nous voudrait voir disparaître toutes ses violences sexuelles, mais alors comment sy prendre, chacun à son échelle ? Comment faire en sorte de se protéger et de protéger les autres ? Par où commencer ? Si il y a bien une notion qui a été très abordée et très mise en avant après le mouvement #MeToo, cest le consentement, notamment auprès des plus jeunes. Beaucoup de campagnes ont été mises en place afin dinformer, dexpliquer des choses dont on ne parle pas souvent, dinsister sur la possibilité de lun ou lautre des deux partenaires à changer davis à tout moment pendant un rapport par exemple. 

Le mouvement #MeToo a soulevé tout un tas de questions concernant les relations humaines et intimes, mais il a aussi permis de délier les langues de manière générale. De nombreuses personnalités publiques se sont servies de ce hashtag pour parler des violences sexuelles quelles avaient vécu, parfois aussi pour dénoncer leurs agresseurs, ce qui a encouragé énormément de femme à faire la même chose : parler, dénoncer, voire porter plainte pour celles qui le souhaitaient. Cest un mouvement qui a été très libérateur pour beaucoup de personnes, même si du chemin reste encore à parcourir. 

Se respecter et respecter les autres

Le mouvement #MeToo a permis à de nombreuses personnes de se remettre en question et parfois de réaliser quelles avaient eu des comportements maladroits qui ont pu blesser ou mettre la pression à leur partenaire. Cette remise en question a poussé énormément de personnes à travers le monde à se demander comment sy prendre pour sassurer que son ou sa partenaire se sente bien sans trop casser lambiance sensuelle qui sinstalle, certains en arrivent à se mettre énormément de pression et à ne plus vraiment savoir quoi faire. De même, certaines personnes disent ne plus oser aborder une personne dans la rue ou draguer quelquun de peur d’être trop insistant ou de mettre la personne dans une position inconfortable. 

Si vous êtes dans cette situation, sachez que ce nest pas la peine den faire tout un plat et de vous poser des tonnes de question, la seule chose à faire est de respecter lautre, de respecter ses choix. Ne soyez pas insistant si une personne refuse vos avances, nessayez pas dimposer vos choix à votre partenaire lors dun rapport sexuel, soyez attentif aux réactions de lautre et à ce quil exprime. Il nous arrive à tous d’être maladroits dans nos relations sociales et cest tout à fait humain, mais à partir du moment où vous prenez le temps d’écouter lautre et dentendre ses désirs et ses envies tout en les respectant, il ny aura aucun problème. Dans une relation de séduction, de couple ou encore damitié, la clé reste et restera la communication. 

Prends ton pied avec une dominatrice au tel, expérimentée et coquine
Rendez-vous érotique, à qui faire appel ?